1ère Partie

Ton Histoire

Par un jour tout à fait ordinaire, où tout allait plutôt bien, et sans raisons apparentes, tu es pris d’une soudaine peur excessive, avec une sensation d’étouffement, des fourmillements, des sueurs froides, des palpitations, et un ressenti d’une énorme et incontrôlable panique.

–Ta vision se rétrécie, ta respiration se bloque, des douleurs dans la poitrine ou dans d’autres parties de ton corps te tétanisent.

–Tu crains d’être victime d’une crise cardiaque d’un instant à l’autre.

–Tu as peur de mourir !

 

 

 

 

Que se passe t-il ?

 

 

 

 

 

–Certes, tu es souvent, plus ou moins anxieux, mais tu ne t’es jamais retrouvé dans un état pareil !

–En fait, tu viens de subir ta première crise d’angoisse, celle qui est généralement la plus flippante. C’était une expérience très désagréable, extrêmement effrayante même. Mais l’important, c’est qu’elle soit passée.

–Passée oui, mais pour combien de temps?  Et si une autre crise revenait? Tu n’arrêtes pas d’y penser.

–Dois-tu aller consulter?  Est-ce ton coeur qui ne tourne pas rond, ou autre chose en toi?

–Et puis, non… ça va aller, le calme est revenu, et tu te sens un peu mieux. Mais une anxiété se fait sournoisement sentir…

 

 

 

 

 Que va t-on

penser de toi ?

 

 

 

 

 

–Comment gérer tes proches?

–Que vont-ils penser de toi?

–Vont-ils t’aider?

–Vont-ils seulement te comprendre?

–Ce mal-être finira par envahir l’ensemble de ta vie, et cette situation pourra te mettre dans un état de pré-dépression.

–Cela dit, s’il existe bien des corrélations entre les crises d’angoisse et les états dépressifs, il ne faut surtout pas en conclure que toutes les crises déboucheront fatalement sur une dépression.

–Mais les troubles paniques sont tellement envahissants, que tu pourras te croire cardiaque, ou atteint d’une maladie incurable! 

–Cela finira par te rendre phobique pour tout et n’importe quoi ou même réveiller certaines peurs irrationnelles dont tu ignorais l’existence.

–Tu te mettras à fuir certaines situations dans lesquelles ta ou tes crises sont apparues.

–Tu éviteras tous les endroits où tu ne te sentiras pas en sécurité:

Ascenseur, Cinéma, Grandes Surfaces, lieux exigus ou grandes places publiques, Transports en commun, etc…

Tous ces lieux pourront devenir de véritables sources d’angoisse.

–Mais à quoi sont t-elles dues?  Et comment faire pour les apprivoiser? Voilà deux questions qui m’ont demandés de nombreuses années pour y répondre d’une manière certaine !

–Au passage, il est noter que le cannabis et l’alcool peuvent être des éléments déclencheurs. Evidemment, tout ceux qui connaissent de telles crises, ne sont pas forcément consommateurs de ces produits. Ce n’est bien entendu, pas aussi simple que ça.  

–Mais alors, pour quelles raisons crois-tu mourir ou devenir fou?

–Eh bien, le fait de perdre totalement ton self-contrôle, d’avoir l’impression de manquer d’air, de ressentir des douleurs dans le bras ou la poitrine, de te retrouver dans un état de grande terreur sans en connaître les raisons, peut te persuader de cette douloureuse sensation.

–Avoir la certitude de Mourir ou de devenir Fou, voilà les deux ressentis extrêmes, qui te submerges, lorsque tu n’es plus aux commandes de ton existence. C’est comme un tsunami personnel et tu as les mains liées.

–Tu es complètement surpris par quelque chose que tu ne maîtrises pas. 

 

–Hypocondrie, Claustrophobie, Insomnies, Phobies en tout genre, voilà le triste quotidien que tu subis dorénavant !

–Alors d’où proviennent tes crises d’angoisse et comment peux-tu les gérer?

–Pour répondre à ces questions, il faut tout d’abord comprendre ce qu’elles sont, et découvrir les corrélations qui existent entre ton cerveau et ton corps. 

2ème Partie

Qu’est-ce qu’une crise d’Angoisse ?

Physiologiquement, voici ce qui se passe dans ton organisme pendant une telle crise:

–Les signes physiques que tu ressens, les palpitations, les sueurs, les fourmillements, les douleurs ici ou là, correspondent à l’emballement de ton système limbique.

–Ce système, aussi appelé le «cerveau émotionnel», est le nom donné à un groupe de structure encéphale qui joue un rôle très important dans les émotions comme la peur, l’agressivité, etc.

En temps normal, les informations, sont dans un premier temps, stockées dans le Thalamus, (représenté en rouge dans l’animation ci-dessous), 

–Celui-ci donne l’alerte lorsqu’il est stimulé.

–Il envoie le message au cortex, dont le rôle est de déterminer, si l’origine de la peur est justifiée ou pas.

Le problème lors d’une crise d’angoisse, c’est que l’information est directement transmise aux Amygdales Cérébrales (représenté en rouge dans l’animation ci-dessous), sans passer par ce fameux cortex !

–Les amygdales cérébrales qui sont impliquées dans l’évaluation de la peur et de l’anxiété, vont instantanément stimuler les glandes surrénales, (elles se trouvent près des reins, voir représentaion ci-dessous),

–Ces dernières vont produire automatiquement les hormones du stress que sont, l’Adrénaline et le Cortisol. 

–En conséquence, tout ton organisme se retrouve alors sous tension, mais sans réelles raisons:

Ton flux sanguin, ton rythme cardiaque, ta respiration s’accélèrent, et l’ensemble de tes muscles se contracte, prêts à déclencher une éventuelle fuite devant un danger extrême et imminent !

–Ce danger n’existe pas en réalité, d’où l’incompréhension de ce sentiment de grande peur.

L’Hippocampe (Voir animation ci-dessous)  qui fait également partie du système limbique, est une structure double en relation étroite avec les amygdales cérébrales. Il stocke d’une manière précise, les détails du contexte traumatique. Le lieu, l’ambiance, le moment de la journée ou de la nuit, la saison etc…

–Systématiquement, lorsque tu te retrouves dans une situation similaire à celle du traumatisme causé par une crise ou une peur, le stress ressurgit, te faisant entrer dans une spirale infernale et sans fin.

Que faire pour remédier à ce mal qui te rend continuellement la vie insupportable?  

 Le moins que l’on puisse dire, c’est que le tableau que je viens de te dépeindre, n’est pas des plus réjouissant. Mais au risque de me répéter, ton mal-être n’est absolument pas irrémédiable. Tu peux inverser la situation.

Il te suffit de reprendre les commandes de ta vie, et le plus rapidement possible !

–Je sais, c’est facile à dire, mais saches que tu es au bon endroit pour te faire épauler !

–J’ai crée ce site pour que, toi aussi, tu y arrives, et ce, d’une façon définitive !

–C’est dans ce but que je te partage mon expérience personnelle. Alors, si tu es prêt à reprendre le dessus, je ne te lâcherai pas ! 

Au début, comme beaucoup de monde, j’ai pris rendez-vous avec des professionnels de la santé. Et même si, comme moi, tu as horreur de consulter, mon premier conseil reste quand même, d’aller voir (si ce n’est déjà fait), ton toubib préféré !

-Ne serait-ce que pour te tranquilliser sur le fait que tes crises ne sont absolument pas grave en elles-mêmes. Car, c’est effectivement le cas.

-Et tu constateras que tous: médecin de famille, thérapeutes spécialisés, psychologues, t’apporteront toujours à peu près, la même réponse.

«Pas d’inquiétude, vous n’avez rien, c’est dans la tête, il faut juste vous relaxer».

-En effet, les analyses et les batteries d’examens que j’avais fini par passer, ne révélaient jamais rien d’anormal.

-En fait, tout allait bien dans le meilleur des mondes, aurais-je pu conclure !  Satané mental qui me joue de sales tours. Je vais super bien en fait !

C’est la même chose pour toi, tu n’as rien de grave, mais est-ce que tu vas réellement bien? 

  • Tu es stressé et anxieux la plupart du temps.
  • Tu as du mal à t’endormir.
  • Tu as des réveils difficiles.
  • Tu broies du noir sans arrêt.
  • Tu n’as plus d’appétit.
  • Des pensées négatives te hantent du matin au soir et même (surtout) la nuit.
  • Tu es constamment à fleur de peau.
  • Tu ne veux plus passer par cette rue.
  • Tu ne veux plus sortir seul, voire ne plus sortir du tout.
  • Tu crains toujours une future crise de panique.

Mais à part ça, (Madame la Marquise), tout va très bien, tout va très bien !!!

-Alors arrivent la valse des calmants, des anxiolytiques, antidépresseurs et autres somnifères !

-Ces fameux produits chimiques, qui certes dans un premier temps, peuvent te calmer et te soulager un tant soit peu, mais qui en réalité ne font qu’estomper ton mal-être sans jamais l’éliminer.

-Tu es condamné à t’empoisonner sciemment tout en devenant accroc à des produits chimiques qui ne guérissent pas ! 

–De plus, le fait de ressasser régulièrement tes problèmes avec un psychologue, et te remémorer sans cesse tes idées noires, ne fait qu’empirer les choses.

–C’est en tout cas, ce qui c’est passé pour moi. J’ai préféré m’isoler plutôt que de parler encore et encore, de ce que je subissais au quotidien.

–Alors que faire, pour aller mieux ?

–Le stress n’est il une pas réaction naturelle de ton organisme quand il est confronté à un danger, et qui a pour but de t’aider à y faire face ?

3ème et dernière Partie

Qu’est-ce que le Stress ?

Il y a Stress, Stress et Stress, oui 3 sortes de stress !

Le stress Normal : il te permet de t’adapter précisément aux différentes situations que tu rencontres, mais d’une manière juste.

Le stress Positif : celui-ci te permet une performance maximale, en mobilisant toutes tes ressources personnelles, comme pour les sportifs de haut niveau, par exemple.

Le stress Négatif : c’est celui qui te handicape et qui est destructeur pour ta santé. C’est pour cette raison qu’il est vital de le combattre. Ton organisme est déséquilibré, car ce stress est perçu comme menaçant pour ton corps.

–Lorsque tu subis un stress négatif, qu’il soit psychologique ou physique, ton organisme génère des impulsions nerveuses qui auront pour effets de sécréter l’adrénaline et le cortisol comme je te l’ai expliqué plus haut.

–La réaction étant l’augmentation du rythme cardiaque, les difficultés respiratoires, etc…

–Le cortisol, (l’hormone du stress), a une action hyperglycémiante. A dose élevée, il stimule la formation d’acides aminés. Lorsque le stress se prolonge, des quantités importantes de cortisol sont sécrétées et peuvent entrainer des lésions du système limbique (impliqué dans l’émotion) ainsi qu’une baisse des défenses immunitaires.

–Lorsque la réaction au stress prend le pouvoir dans l’organisme, il devient impossible de se relaxer convenablement. 

–Cela conduit à l’apparition de différents problèmes: Mémoire qui se détériore, qualité du sommeil perturbé, accompagné d’insomnies, grandes difficultés de concentration etc…

–A terme, des troubles de la santé peuvent également se manifester. Les hormones du stress exercent de profondes perturbations sur le système immunitaire. Il est donc particulièrement important de parvenir à le gérer pour contrer ses conséquences.

SYMPTOMES PHYSIQUES:

  • Problèmes Digestifs
  • Tensions Musculaires,
  • Troubles du Sommeil,
  • Maux de Tête,
  • Vertiges,
  • Souffle Court,
  • Fatigue Générale,
  • Maux de ventre…

SYMPTOMES EMOTIONNELS et MENTAUX:

  • Agitation,
  • Irritation,
  • Indécision,
  • Inquiétude,
  • Anxiété,
  • Absence de Joie,
  • Mélancolie,
  • Baisse de la Libido,
  • Difficultés à se Concentrer,
  • Faible Estime de Soi,
  • Perte d’Appétit…

SYMPTOMES COMPORTEMENTAUX:

  • Perception Négative de la Réalité,
  • Désorganisation,
  • Relations Sociales plus Difficiles,
  • Absentéisme,
  • Tendance à s’Isoler,
  • Abus de Télévision / Réseaux Sociaux (internet) / Jeux Vidéos,
  • Consommation Accrue de Tabac, Alcool, Drogues, Caféine, Sucre, Chocolat, Aliments Gras et/ou Salés…

 

Pour quelles raisons le stress négatif peut-il apparaître?

–Les causes sont multiples.

Dans l’environnement professionnel:

  • la Surcharge de Travail,
  • les Conflits, (patron, collègues, clientèle)
  • les Relations Inter-Personnelles,
  • la Conciliation Travail / Famille,
  • le Manque de Reconnaissance, etc…

Dans l’Environnement Physique:

  • Bruits Incessants,
  • Lumières fatigantes,
  • Voisinage bruyant,
  • Environnement insupportable

Dans la vie quotidienne:  

  • des Problèmes de santé,
  • des Ennuis d’Argent,
  • des Soucis de  Couple,
  • des Évènements Perturbateurs à Répétition,
  • Vivre au contact d’une personne Bipolaire,
  • Et fatalement, le cercle vicieux des crises d’angoisse etc…

–Si tu es disposé à te débarrasser définitivement de tes crises d’angoisse, de tes phobies et de ton mal-être en général, saches qu’il n’y a pas une, mais plusieurs thérapies complémentaires et indispensables pour cela.

Le problème est global.

–Sur le site Stopangoisse.com, tu trouveras toutes les solutions naturelles et faciles, qui fonctionnent, et que j’ai adopté.

–Elles m’ont permis de vivre Libre et Heureux, pour le restant de mes jours.

–Sans produits chimiques, sans effets secondaires, sans addictions.

 

Un bonheur inconditionnel, vécu quotidiennement, pour une totale liberté !

–Voilà ce qui t’attends, si tu désires réellement t’en sortir, et si tu appliques les techniques que je vais te partager.

–Je suis, moi aussi, passé du mal-être dévastateur, à la joie de vivre immuable, parce que je voulais revivre une bonne fois pour toute, dans un bonheur sans fin et dans une profonde sérénité.

–Je sais que tu en es capable, et que cela est tout à fait possible pour chacun d’entre nous.

–Tu n’es pas seul, et si tu le désires, je te suivrai jusqu’à ta prochaine réussite. 

–Pour terminer avec cette longue introduction et te remettre sur le bon chemin, passons maintenant aux choses concrètes !

–Prendre la bonne décision est une excellente chose, mais la régularité avec laquelle tu suivras ces méthodes restera déterminante pour ta réussite.

–Le jeu en vaut vraiment la chandelle, crois moi ! 

–Passes le plus rapidement possible à l’action, en commençant par ces 5 techniques très efficaces et super faciles à suivre.

A ta réussite !

Phil DDELKA